Logo Regnat
Best viewed with God
Gratuité évangélique
Jésus !
Viewable With Any Browser Campaign
CSS valide
Valid XHTML 1.0 Transitional

Quelques thèmes de réflexion appropriés à la situation

Les derniers temps

La Sainte Écriture

Un texte de saint Pie X

Dispositions à cultiver
1. L’horreur du mensonge

La Sainte Écriture

[5] « Sainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un cœur d’enfant pur et transparent comme une source. Obtenez-moi un cœur simple [15]… »

Dispositions à cultiver
2. L’esprit d’obéissance

La Sainte Écriture

Le Catéchisme romain (chapitre trente-deuxième : Du quatrième Commandement) [19]

L’Église

La Sainte Écriture

Le Catéchisme romain [23]

Autres textes

L’Église sans tache ni ride [28]

Bref commentaire

Il ne s’agit ni des hommes d’Église, ni des chrétiens (hélas !). L’Église est sainte parce que son Fondateur, son enseignement et ses sacrements sont saints. Et elle a toujours formé des saints.

En guise de conclusion

« Regarde l’Étoile, appelle Marie. […] Dans les dangers et les angoisses, quand tu ne sais que faire, pense à Marie, invoque Marie. »

Respice stellam, voca Mariam. […] In periculis, in angustiis, in rebus dubiis, Mariam cogita, Mariam invoca (Saint Bernard[29].

1. 2 Tm 3 1.

2. 1 Tm 4 1.

3. Lc 18 8.

4. Mt 10 22.

5. 1 Jn 2 18-19.

6. Cf. 1 Jn 2 18.22, 4 3 ; 2 Jn 7.

7. 2 Tm 4 3-4.

8. Mt 7 15.

9. 2 Th 2 2-4.

10. S. Pie X, encyclique E supremi apostolatus, 4 octobre 1903 (Documents pontificaux de Sa Sainteté saint Pie X, Versailles, Publications du « Courrier de Rome », 1993, t. I, p. 35). Les italiques sont dans le texte.

11. Jn 14 6.

12. Jn 3 21.

13. Jn 18 38.

14. Mt 10 16.

15. Prière du P. Léonce de Grandmaison s.j.

16. Rm 5 19.

17. Ph 2 8.

18. Lc 2 51.

19. Cf. Catéchisme du concile de Trente, Bouère, Dominique Martin Morin, 1998, pp. 389-402.

20. Mt 16 18-19.

21. Lc 10 16.

22. Mt 28 20.

23. Cf. Catéchisme du concile de Trente, I, 10 (Bouère, Dominique Martin Morin, 1998, pp. 94-110).

24. La citation est en fait de S. Ambroise de Milan, In Psalmum XL enarratio, 30 (PL 14, 1082A) : « Ubi ergo Petrus, ibi Ecclesia ». De S. Cyprien, on peut rapprocher ce passage du Liber de Unitate Ecclesiæ, IV (PL 4, 500A-501A) : « Qui Ecclesiæ renititur et resistit, qui cathedram Petri, super quem fundata est Ecclesia, deserit, in Ecclesia se esse confidit ? » Voir aussi Epistolæ XXXIII, i, 1 (Migne : XXVII ; PL 4, 298B) ; XLVIII, iii, 1 (Migne : XLV ; PL 3, 710B) ; LIX, xiv, 1 (Migne : LV ; PL 3, 817A-821A).

25. Séance d’interrogatoire du samedi 17 mars 1431 ; cf. Touchet (Stanislas-Xavier), La sainte de la patrie, Paris, Lethielleux, 1920 (2e édition), t. II, p. 278.

26. Sainte Catherine de Sienne, Le Dialogue, CLIV (traduction par Lucienne Portier, Paris, Cerf, collection « Sagesses chrétiennes », 1992, p. 328 : « [Le Verbe laissa la clef de l’obéissance] à son vicaire, Christ sur la terre, à qui vous êtes tous obligés d’obéir jusqu’à la mort. Et qui est hors de son obéissance est en état de damnation. »).

27. On n’a pu localiser cette citation, mais elle est dans le même esprit que ce texte pontifical ultérieur : « Lorsqu’on aime le Pape, on ne discute pas sur ce qu’il dispose ou exige, ou pour savoir jusqu’où doit aller l’obéissance, et dans quelles choses il doit être obéi. Lorsqu’on aime le Pape, on ne dit pas qu’il n’a pas parlé assez clairement, comme s’il était obligé de répéter à l’oreille de chacun cette volonté clairement exprimée de nombreuses fois, non seulement par ses paroles, mais par ses lettres et ses autres documents publiés. On ne met pas en doute ses ordres, alléguant le prétexte facile de celui qui ne veut pas obéir, que ce n’est pas le Pape qui commande mais ceux qui l’entourent. On ne limite pas le domaine dans lequel il peut et doit exercer son autorité. On ne place pas au-dessus de l’autorité du Pape celle des autres personnes, même savantes, qui ne sont pas du même avis que le Pape ; qui, si elles sont savantes, ne sont pas saintes, parce que celui qui est saint ne peut pas être en opposition avec le Pape. » (Allocution Vi ringrazio, 18 novembre 1912 ; traduction : Documents pontificaux de Sa Sainteté saint Pie X, Versailles, Publications du « Courrier de Rome », 1993, t. II, p. 483).

28. Cf. Ep 5 27.

29. S. Bernard de Clairvaux, De laudibus Virginis Matris, II, 17 (PL 183, 70D).