Logo Regnat
Best viewed with God
Gratuité évangélique
Jésus
Viewable With Any Browser Campaign
CSS valide
Valid XHTML 1.0 Transitional

Sermon pour le trente-deuxième Dimanche du Temps ordinaire (année A)

(Liturgie de la Parole : Sg 6 12-16 ; Ps 62 ; 1 Th 4 13-18 ; Mt 25 1-13)


« Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure [1] » !

La raison première et ultime de tous nos maux, tant individuels que sociaux, réside dans l’ignorance, l’oubli, ou le mépris du sens de notre existence. Nous avons été créés pour une communion éternelle de vie et d’amour qu’est Dieu même. Si le terme n’est pas visé, comment l’origine s’épanouirait-elle ?

« Vous ne connaissez ni le jour ni l’heure » parce que vous êtes des créatures en devenir, qui ne sauraient pas davantage connaître leur achèvement qu’elles ne maîtrisent leur création… Mais il vous appartient d’accueillir librement le Don gratuit de la Vie divine qu’aucun homme ne désire pas et qu’une seconde suffit pour gagner ou perdre… D’où l’injonction angoissée de notre Dieu : « Veillez donc » !

Si Dieu seul est à l’origine comme au terme de notre existence, c’est pour Lui seul qu’il nous faut vivre et mourir. Plus, en effet, les œuvres faites pour Dieu seul méritent de récompenses et de gloire, plus aussi, quand elles sont accomplies pour d’autres considérations, elles attirent de confusion devant Dieu…

1. Mt 25 13.