Logo Regnat
Best viewed with God
Gratuité évangélique
Jésus
Viewable With Any Browser Campaign
CSS valide
Valid XHTML 1.0 Transitional

306.4 Sociologie des pratiques culturelles (animation et politique culturelle, apparence physique, aspects culturels particuliers, chasse aux sorcières, culture populaire, habitudes alimentaires, magie, symboles)

Apparence

ὦ δόξα δόξα, μυρίοισι δὴ βροτῶν
οὐδὲν γεγῶσι βίοτον ὤγκωσας μέγαν.

« Apparence, ô apparence ! Combien de gens qui ne sont rien
« te doivent une vie de faste et de grandeur ! »

Euripide, Andromaque vv. 319-320 (traduction par Marie Delcourt-Curvers, Paris, Librairie Générale Française, collection « Le livre de poche classique », 1968, p. 286).

« Il ne faut point juger des gens sur l’apparence. »

La Fontaine (Jean, de), « Le paysan du Danube », Fables, XI, 7 (Paris, Garnier, collection « Classiques Garnier », 1939, p. 278).


Culture

« Quand elle est vraie, la culture, sortie du culte, retrouve ses origines liturgiques. Et quand toute forme est débordée par la présence, celle-ci, tout comme la présence eucharistique ou la lumière du Thabor, ne permet pas de s’installer dans le temps. “Cherchez le Royaume de Dieu” : la culture, dans son essence, est cette recherche dans l’histoire de ce qui ne se trouve pas dans l’histoire, ce qui la déborde et la conduit hors de ses limites. Sur cette voie, la culture devient index et expression du Royaume au moyen de ce monde.

« Comme la venue du Christ historique appelle la venue du Christ de gloire, comme l’eucharistie est à la fois l’annonce de la fin et, dans cette annonce, fait déjà éclater par anticipation ce qui demeure, de même, la culture à son point culminant renonce à elle-même, passe par le mystère du grain de blé, prend la figure de saint Jean-Baptiste : annonciateur, précurseur, son astre s’abîme dans la lumière fulgurante du Midi. La culture devient signe, flèche tournée vers ce qui est à venir. Avec l’Épouse et l’Esprit elle dit : “Viens, Seigneur”.

« Si tout homme à l’image de Dieu est son icône vivante, la culture est l’icône du Royaume des cieux. Au moment du grand passage, l’Esprit saint, de ses doigts légers touchera cette icône ; et quelque chose en demeurera pour toujours. »

Evdokimov (Paul), L’orthodoxie, Paris, Desclée De Brouwer, collection « Théophanie », 1979, pp. 314-315.

« [Les nations] n’ont été occupées pendant des siècles que du moment présent qui coulait, très peu du passé et jamais de l’avenir. J’ai parcouru cinq ou six cents lieues du Canada, je n’y ai pas trouvé un seul monument ; personne n’y sait rien de ce qu’a fait son bisaïeul. Ne serait-ce pas là l’état naturel de l’homme ? L’espèce de ce continent-ci me paraît supérieure à celle de l’autre. Elle a augmenté son être depuis plusieurs siècles par les arts et par les connaissances. »

Voltaire, L’Ingénu, XI (Zadig et autres contes, Paris, Gallimard, collection « Folio », n° 2347, 1992, pp. 267-268).