Logo Regnat
Best viewed with God
Gratuité évangélique
Jésus !
Viewable With Any Browser Campaign
CSS valide
Valid XHTML 1.0 Transitional

882.01 Sophocle

οὐδὲν γὰρ ἀνθρώποισιν οἷον ἄργυρος
κακὸν νόμισμ᾽ ἔβλαστε. τοῦτο καὶ πόλεις
πορθεῖ, τόδ᾽ ἄνδρας ἐξανίστησιν δόμων:
τόδ᾽ ἐκδιδάσκει καὶ παραλλάσσει φρένας
χρηστὰς πρὸς αἰσχρὰ πράγματ᾽ ἵστασθαι βροτῶν:
πανουργίας δ᾽ ἔδειξεν ἀνθρώποις ἔχειν
καὶ παντὸς ἔργου δυσσέβειαν εἰδέναι.
[…] οὐκ ἐξ ἅπαντος δεῖ τὸ κερδαίνειν φιλεῖν.
ἐκ τῶν γὰρ αἰσχρῶν λημμάτων τοὺς πλείονας
ἀτωμένους ἴδοις ἂν ἢ σεσωσμένους.

« Rien ne fut établi, rien n’a germé, chez l’homme,
de plus vil que l’argent ; il corrompt les cités,
chasse les gens de leurs demeures ;
il égare, il séduit les esprits vertueux
et les entraîne vers le crime ;
à l’homme, il enseigna, toujours, la perfidie,
et la pratique, aussi, de toute impiété.
[…] Il ne faut pas tirer son gain de toute chose :
en effet, on voit ceux qui gagnent indûment
se perdre plus qu’ils ne se sauvent. »

Sophocle, Antigone, vv. 295-301, 312-314 (traduction par Pierre Dumoulin, Paris, Hatier, collection « Les classiques pour tous », 1938, p. 22).

μὴ φρονεῖν πλείστη βλάβη.

« L’imprudence est le plus grand des maux ! »

Sophocle, Antigone, v. 1051 (traduction par Pierre Dumoulin, Paris, Hatier, collection « Les classiques pour tous », 1938, p. 51).

τῶν προκειμένων τι χρὴ μέλειν
πράσσειν. μέλει γὰρ τῶνδ᾽ ὅτοισι χρὴ μέλειν.

« Le présent s’impose à nous. Laisse “demain” aux dieux, dont c’est la chose. »

Sophocle, Antigone, vv. 1334-1335 (traduction par Pierre Dumoulin, Paris, Hatier, collection « Les classiques pour tous », 1938, p. 62).

πολλῷ τὸ φρονεῖν εὐδαιμονίας
πρῶτον ὑπάρχει. χρὴ δὲ τά γ᾽ εἰς θεοὺς
μηδὲν ἀσεπτεῖν. μεγάλοι δὲ λόγοι
μεγάλας πληγὰς τῶν ὑπεραύχων
ἀποτίσαντες
γήρᾳ τὸ φρονεῖν ἐδίδαξαν.

« Pour trouver le bonheur, le mieux
est de connaître la sagesse.
Il ne faut point braver les dieux.
Payant d’une grande détresse
leurs grands discours, les orgueilleux
ne sont sages qu’en leur vieillesse. »

Sophocle, Antigone, vv. 1348-1353 (traduction par Pierre Dumoulin, Paris, Hatier, collection « Les classiques pour tous », 1938, p. 63).

τὸ δὲ ζητούμενον
ἁλωτόν, ἐκφεύγειν δὲ τἀμελούμενον.

« Ce qu’on recherche, on peut le découvrir ; ce qu’on néglige échappe. »

Sophocle, Œdipe-Roi, vv. 110-111 (traduction : Paris, Hatier, collection « Les classiques pour tous », 1939, p. 21).

ὥστε θνητὸν ὄντα κείνην τὴν τελευταίαν ἰδεῖν
ἡμέραν ἐπισκοποῦντα μηδέν᾽ ὀλβίζειν.

« Quand il s’agit d’un mortel, il faut attendre sa dernière journée avant de l’appeler heureux. »

Sophocle, Œdipe-Roi, vv. 1528-1529 (traduction : Paris, Hatier, collection « Les classiques pour tous », 1939, p. 73).